Les biblio­thèques du Stra­th­cona : précieuses sources d’in­for­ma­tions

Les biblio­thèques du Stra­th­cona : précieuses sources d’in­for­ma­tions

Le pavillon de géogra­phie est un endroit qui déborde de ressources scolaires pour les étudiant.es qui le fréquentent. En effet, malgré sa petite taille, le Stra­th­cona possède un labo­ra­toire d’in­for­ma­tique, une Carto­thèque et une biblio­thèque plus tradi­tion­nelle.

Louis-Gabriel Pouliot, étudiant du dépar­te­ment

Si plusieurs étudiant.es, comme Louis-Gabriel Pouliot, préfèrent travailler sur leurs ordi­na­teurs person­nels, les labo­ra­toires infor­ma­tiques sont très utiles pour effec­tuer des tâches sur des ordi­na­teurs plus perfor­mants et pour avoir accès à certains logi­ciels de géoma­tique.

Le dépar­te­ment abrite égale­ment une biblio­thèque plus clas­sique. Cette dernière est petite et la sélec­tion de livres est assez limi­tée, mais il est toujours possible de faire venir les livres dési­rés d’un autre empla­ce­ment. Les étudiant.es qui la fréquentent peuvent profi­ter de la quié­tude et de la lumi­no­sité natu­relle grâce aux grandes fenêtres qui s’y trouvent.

La Carto­thèque est aussi un petit bijou du Stra­th­cona. C’est un endroit calme et inspi­rant où il est possible de se plon­ger dans une grande collec­tion d’ar­chives de cartes de toutes sortes. Les docu­ments proviennent de partout au Québec et plusieurs ont été donnés par l’ar­mée cana­dienne.

Le nombre de cartes dispo­nibles est assez impres­sion­nant, il y en a telle­ment qu’il faut même les ranger dans les corri­dors !

Heureu­se­ment pour les étudiant.es, le démé­na­ge­ment vers le MIL ne les privera pas de ces merveilleuses ressources. En effet, comme toutes les sphères de la géogra­phie sont inté­grées dans la forma­tion de premier cycle, il est néces­saire d’avoir tous les outils au même endroit. Ainsi, un labo­ra­toire réservé aux étudiant.es de géogra­phie sera offert au nouveau pavillon.

Source : Archives UdeM

Source : Projet Rétro­vi­seur